23
Fév-2011

Tête de rivière toi même!

Actualités   /  

DSC08925Le 6 Février dernier, Les Régates Rennaises accueillaient la tête de rivière sélective qui tenait lieu dans le même temps de championnat de Bretagne d’aviron endurance.Tous
les clubs de Bretagne ont pu présenter leurs meilleurs effectifs disponibles.Ainsi Lorient,SRR,REC,Tournemine AC, Vannes, Trégunc, Dinan, Gouet, Hennebont, Chateaulin,St Malo,Vitré Redon
SAREV  et bien sur L’ALPA de Feins se sont confrontés par chronos interposés sur 3000ml.Tous les bateaux étaient là: du skiff au huit. Ca n’a l’air de rien comme ça 3 petits kilomètres même
avec le courant, mais mettez dans une cocotte un objectif quelqu’il soit, une météo un peu agité par un vent que vous allez devoir compenser sans arrêt, l’envie de faire bonne figure et se savoir
à la merci de tous les impondérables possibles et inimaginables!!! Vous mélangez tout ça et sans même réchauffer, vous pouvez voir vous tomber dessus toutes sortes de « tuiles » les unes plus
agaçantes que les autres. Mais comme dirait l’autre « Même pas peur » et ya pas de raison.. c’est dans ces dispositions que Marie,Ivig,Elsa, Stéphanie et Pascal, remonté(e)s comme jamais, devaient
embarquer pour la seconde tête de rivière de leur carrière de rameuses et rameurs en compétition officielle.

 

   Le sort en était jeté et à onze heure était donné le départ pour les premiers concurents… et à onze heure pile:
paroleDSC09077 d’arbitre! Passons sur nos »petits » soucis logistiques, il n’y a
pas de problèmes seulement des solutions, et la courtoisie des clubs et des arbitres présents ont permis à nos cinq mousquetaires de trouver une monture. Pascal fût notre premier représentant à
prendre le départ en dermière position de sa série »La patience est une vertue » mais parfois une épreuve (attendre au milieu de 20 autres skiffs près d’une demi heure cheveux au vent…au risque
de se reffroidir…Brrr!). Mais à l’abaissement du drapeau Coconut a pu exprimer tout son art et 17 minutes plus tard il franchissait la ligne d’arrivée!! Content de l’avoir fait malgré le manque
de préparation inhérent au manque d’eau des ces derniers mois au Boulet, heureusement résolu depuis!!

 

Puis ce fût Ivig qui s’est mis aux ordres du starter un peu plus tard, plein d’énergie, un fois lancé il n’a jamais mollis, dommage qu’en
aviron l’énergie ne soit pas seule, gage d’éfficacité, mais bon « le pistonnage » je veux dire par là, aller et revenir vite (trop vite) sur la coulisse a montré l’envie du bonhomme de performer et
18 minutes plus tard nous étions à l’autre extrémité de la plaine de Baud, ligne d’arrivée franchie! Hors d’haleine, avec les muscles qui brulent, mais bien et heureux d’en avoir terminé!

 

B0020292-copie-1.JPGDossards épinglés, un peu anxieuses, Elsa,Stéphanie et Marie jusDSC09176qu’alors spectatrices et supportrices en compagnie d’Armelle venue faire un coucou dominical, ont à leur tour enfilé le bleu de chauffe. Engagées dans la
catégorie Skiff en féminine sénior, elle devaient maintenant embarquer pour rejoindre le champs de course!! un fois lâchées nos trois représentantes ont du gérer leur effort: réfreiner
l’enthousiasme du départ pour ne pas se bruler prématurément, prendre en compte ce vent latéral qui vous expédie steph priedans la berge. Des plots répartis le long du parcours indiquent la distance
restante à parcourir et petit à petit il faut oublier les muscles douloureux et garder un geste aussi efficace que possible! Et de connaitre le parcours devient un atout non négligeable, ça
sécurise et permet d’éviter les écueils du parcours. 2000,1500,1000 puis 500ml restant, elles donnent alors tout ce dont la mécanique dispose encore sous le capot, avec l’autre cagole qui
brailledepuis la berge sur son vélo de location… et enfin la ligne d’arrivée avec son Pouet!! libérateur.. Eh ben résultats des courses, non seulement nos trois copines se tiennent en moins
d’une minute trente…. mais Elsa avec à peine plus de 16 minutes devient Championne de Bretagne 2011 d’aviron endurance!! Marie en 17 minutes 30 est quatrième et Stéphanie (désormais miss prière
d’avant course -voir photo- ) et troisième en 17 minutes.

 

Que dire de plus si ce n’est un grand merci aux clubs qui ont eu la grande gentillesse de ne mettre à notre disposition les bateaux sur lesquels les rameurs et rameuses de l’ALPA ont pu évolué,à
l’organisation carré de cette épreuve qui a respecté les horaires d’un programme chargé. Et Bravo à nos représentant(e)s qui ont donné le meilleur pour montrer les couleur du club, preuve que ce
genre de manifestation est un autre vecteur à prendre en compte pour notre développement.

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec