08
Fév-2010

L’aviron sport d’hiver…

Actualités   /  
alpa janvier 2010 001 

Samedi 30 Janvier 2010, la matinée a décidé de passer en revue tout l’inventaire météorologique dont elle peut faire étalage, d’abord elle appâte
le rameur et la rameuse avec un de ses plus beau soleil quoiqu’un peu frais. Le temps d’un petit café (on s’était promis de s’en dispenser, mais que voulez vous quand le corps réclame son tribut,
inutile de lutter.) Et donc chacun comme de coutume y va de son petit discours, les derniers courageux se présentent: l’affluence du jour est importante, mais va t il falloir abattre un chêne
pour que tout le monde puisse ramer… tout le monde est là, ça va le faire!

A présent reste à constituer les équipages et offrir à chacune et chacun «chaussure à son pied», toutes les embarcations ont trouvé preneuses et
preneurs. Et hop! Sitôt dis sitôt fait tout le monde arme son esquif ! Un maladroit a fait tomber à l’eau le bouchon du quatre de couple….Mais pourquoi ça flotte pas un bouchon pffff!! Allez
passons et vogue les galères.

Et l’unanimité de s’esbaudir de la lumière encore renouveler qui, rasante donne à notre bon Etang de Boulet et aux bois qui l’enserre des
couleurs…inédites!

Notre Catherine, toujours sur le coup, n’en manque pas une miette et met tout ça en boite: rameurs armant son bateau, équipage déjà prêt à en
découdre, même un président qui scrute l’horizon tel un chef sioux soucieux de soustraire ses protégé(e)s à toutes mauvaises surprises. Les fauves sont lâchés: Stéphanie et moi héritons de la
Formule 1 d’eau douce: le 2 de couple, d’autre ferons la séance en solo, à quatre ou à cinq : «le plaisir de ramer n’est pas dans nombre de rameurs» cqfd.

Il faut revenir à notre inventaire météo car déjà dans le ciel commence à s’amasser des nuages qui semblent ne pas nous vouloir que du bien…
Preuve de leur incontinence ils commencent à déverser sur nous, à tour de rôle de la pluie qui tourne rapidement au grésil et décide faire chanter notre bateau comme un tam tam aphone en virant à
la grêle pour finalement décider que la neige serait le meilleur des effets pour achever la symphonie du jour avec l’appui d’un vent vicieux qui semble décider à faire durer le plaisir en
retardant le retour au ponton, heureusement que les bonnes âmes déjà appontées nous prêtes assistance, ainsi tout le monde trouvera son réconfort dans quelques victuailles, boissons chaudes ou
vêtements SECS!

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec