13
Déc-2013

Aviredon – 8 décembre 2013

L'aviredonTout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’Aviredon sans jamais oser le demander !

Tout a commencé avant le lever du soleil, le dimanche 8 décembre. Le rendez­-vous nous était donné à 7h à la base nautique. 1ère information : un jour de décembre, à 7h du matin, il fait super froid putain ! Nicolas et Géraldine sont déjà là, et déjà frigorifiés, Émeline me suit de près. Nous attendons le camion et Inès, notre vénérée présidente… et nous aurions pu l’attendre longtemps si nous n’avions pas décidé d’aller à sa rencontre et à l’encontre de son sommeil par la même occasion (mais elle vous racontera elle ­même cette anecdote !

2ème information : ne pas faire la fête avant de participer à l’Aviredon et ne pas avoir d’enfants parce que des fois ils ont des otites et on dort pas bien… Bref, nous quittons la base, après avoir chargé TOUT le matériel nécessaire dans la remorque.

3ème information : ne pas oublier les pelles, sans elles on rame encore plus !

4ème information : penser à bien faire le tour du camion par l’avant ; par l’arrière c’est hyper long. Nicolas, notre chauffeur du jour, nous a conduit sans encombre et avec panache jusqu’à Redon : un gars qui n’a jamais transporté une yolette et qui, après avoir passé une étroite passerelle en bois suivie d’un virage à angle droit, vous dit :  « il était où l’obstacle là ? » mérite le respect.

5ème information : pour aller à Redon, il faut un pilote. Un conseil, faites appel à Nicolas (le secrétaire général). Nous ne sommes pas les derniers à arriver à Redon, contrairement à ce que nous pensions. Nous déchargeons le bateau, installons les montants, les sièges, les cale­pieds ; nous attendons, incertains et transis de froid, nous attendons encore et tout d’un coup nous entendons : « tous les équipages à l’eau ! » et ça y est, c’est le moment. Nous démarrons à 11h. 6ème information : l’Aviredon, c’est 10 kms sans s’arrêter une seule fois et en gardant le même rythme (intense forcément) tout le temps. C’est un peu fatigant quand même, surtout vers la fin. Nous avons donc fait 5 kms dans un sens, tourné autour d’une bouée orange (vu de l’intérieur, il me semble que nous avons d’ailleurs fait un fort beau virage) et refait les 5 kms dans l’autre sens. Tout cela sous un soleil éclatant et en exactement 59 minutes. Nous sortons le bateau de l’eau, nous démontons les montants, enlevons les sièges, les cale­pieds, rechargeons la remorque, sanglons tout le matériel.

7ème information : une sortie en aviron, c’est beaucoup de manutention, il faut le savoir. A 14h, conformément aux prédictions de Nicolas, nous attaquons la soupe à l’oignon. Enfin !! Il ne fait pas bien chaud dans la salle où ont été dressées les tables mais ça valait la peine d’attendre, la soupe est délicieuse et tellement réconfortante !

8ème information : il peut être utile et agréable d’emporter quelques compléments alimentaires pour cette sortie : barres de céréales, fruits secs, biscuits apéritifs, thermos de café ou thé et gateau genre quatre quarts. Puis c’est le temps de la remise des prix : dans la catégorie Seniors femmes (nous n’avons toujours pas d’explications…) nous faisons le 3ème temps sur quatre équipages. Les meilleurs de la catégorie ont couvert la distance en 45 minutes à peu près. Nous repartons chacun avec un mini ballotin de bonbons. Et c’est le retour vers Feins…

9ème information : A l’Aviredon tu passes vraiment un moment bon (ouais c’est bizarre mais c’est pour la rime), l’année prochaine n’oublie pas ton inscription !

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec